Oligarchie d’état: de la Poste à Lagardère à Vivendi à Thalès à EDF, le cas JB.Lévy

Jean-Bernard Lévy (born March 18, 1955 in Suresnes, Paris) is a French businessman and the current chairman of Thales Group. He then studied at the École polytechnique, and from 1973 the Ecole nationale supérieure des télécommunications.

C’est un jeu de chaises musicales qui peut avoir des répercussions sur des millions de foyers. Jean-Bernard Lévy, le patron de Thales, va succéder à Henri Proglio à la tête d’EDF, a annoncé mercredi François Hollande, lors du Conseil des ministres. La décision du gouvernement, qui tranche au nom de l’État, actionnaire à 84,5%, a ainsi été officialisée après des semaines de rumeurs.

Un chef d’entreprise reconnu. À 59 ans, Jean-Bernard Lévy a un CV extraordinaire. Même si ce n’est pas franchement dans le domaine de l’énergie. Ce double diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole nationale supérieure des télécommunications (ParisTech) a été tour à tour : responsable du département “lignes et transmissions” à la direction opérationnelle des télécommunications (l’ancêtre de France Télécom) d’Angers, directeur des télécommunications spatiales de Matra Marconi Space ou encore président-directeur général de Matra Communication.

Mais il a surtout passé dix des douze dernières années à la tête de Vivendi (médias, télécoms, jeux vidéo), d’abord comme directeur général adjoint puis président du directoire, entre avril 2005 et juin 2012. Il a contribué à rétablir le groupe, alors en pleine tourmente après le départ de Jean-Marie Messier. Et depuis son arrivée chez Thales en décembre 2012, il n’a eu de cesse de renforcer la présence internationale du groupe. Avec succès : la part des pays émergents a augmenté de +13% dans le carnet de commandes du groupe.

 

 

 

There are no comments yet, add one below.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*