Elites française vs pays réel: le cas Mathieu Gallet

INA : le rapport secret qui accable (finalement) Mathieu Gallet

Le très chanceux Denis Pingaud, proche de Mathieu Gallet

Selon “Le Canard enchaîné”, un service de contrôle de Bercy a relevé des “irrégularités” dans des contrats de plusieurs centaines de milliers d’euros passés, sans mise en concurrence, avec des consultants par Mathieu Gallet, alors président l’INA.

L’hebdomadaire cite les conclusions d’une note du 10 avril du Contrôle général économique et financier (CGEFI), dont le journal a obtenu copie et dont il reproduit un extrait.

Selon “Le Canard enchaîné”, le CGEFI relève des “dysfonctionnements et irrégularités” dans plusieurs marchés passés avec des cabinets de conseil lors de la présidence de Mathieu Gallet à l’Institut national de l’audiovisuel (INA), entre 2010 et 2014.

Parmi ces marchés figurent des contrats avec les sociétés OpinionWay puis Balises, pour un montant total de près de 250.000 euros, passés sans mise en concurrence, une procédure pourtant obligatoire, selon “le Canard enchaîné”.

Or, souligne l’hebdomadaire, Denis Pingaud, actuel conseiller en communication de Mathieu Gallet à Radio France, préside la société Balises. Et il était vice-président d’OpinionWay lors de la signature des contrats avec l’INA.

There are no comments yet, add one below.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*