Balance commercale 2014: +204 milliards pour l’Allemagne, -53 milliards pour la France

Les chiffres du déficit commercial transmis ce vendredi 6 février par les douanes cachent un bilan plus contrasté. La balance commerciale de la France est certes un peu moins déficitaire en 2014 (-11,5% à 53,8 milliards d’euros), mais ces bons résultats trouvent – de l’aveu même du gouvernement – leur explication dans la chute des prix du pétrole.

L’amélioration constatée en 2014 “découle de la baisse des importations d’énergie, elle-même liée à la baisse du prix du pétrole et à une diminution des quantités importées au cours de l’année”, a expliqué ce vendredi le secrétaire d’État chargé du commerce extérieur, Matthias Fekl. Depuis l’été dernier, les prix du brut ont chuté d’environ 60%, allégeant considérablement le coût des importations.

Le déficit hors énergie a ainsi augmenté de près de 35%, à 16,7 milliards d’euros. Les secteurs agroalimentaire et pharmaceutique ont notamment dégagé de moindres excédents qu’en 2013.

Germany posted a record current-account surplus in 2014, setting the stage for renewed international calls to address its economic imbalances.

The surplus rose to 215.3 billion euros ($244 billion) last year from 189.2 billion euros in 2013, the Federal Statistics Office in Wiesbaden said on Monday. That’s equal to 7.4 percent of the country’s gross domestic product, and exceeds the 176.7 billion euros China logged.

 

There are no comments yet, add one below.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*