Autoroutes : l’Etat paie très cher l’erreur de Dominique de Villepin

Le coût de financement des autoroutes apparaît exorbitant pour l’Etat, aujourd’hui. C’est comme s’il avait emprunté à un taux d’intérêt de 7,8% par an. A comparer au taux actuel des emprunts d’Etat à 20 ans, soit 1,6%. Un coût lié à la privatisation des sociétés d’autoroute, décidée en 2006 par Dominique de Villepin.

There are no comments yet, add one below.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*