2015: vers toujours plus de chômage

Selon les dernières prévisions de l’Unedic, l’organisme paritaire gestionnaire de l’assurance chômage, les comptes vont continuer de plonger en 2015 avec un “trou” de 4,4 milliards d’euros après 3,9 milliards fin 2014. La dette cumulée se situerait à 25,9 milliards d’euros. Le nombre des demandeurs d’emploi va également continuer d’augmenter.

Pas de miracle à attendre sur le front du chômage en 2015. On s’en doutait, l’Unedic le confirme. L’organisme paritaire, gestionnaire de l’Assurance chômage, vient en effet de publier ses dernières prévisions financières pour l’année. Et ce n’est pas fameux. Ainsi, se basant sur une prévision de croissance de 0,8% en 2015 (consensus des économistes), l’Unedic prévoit une augmentation progressive du déficit de l’assurance-chômage qui passerait de 3,9 milliards d’euros pour 2014 à 4,4 milliards d’euros en 2015. Quant à la dette cumulée du régime, elle passerait de 17,6 milliards d’euros fin 2013 à 21,5 milliards fin 2014 et… 25,9 milliards fin 2015.

Pour autant, le chômage au sens du Bureau International du travail (BIT) poursuivra sa progression jusqu’à la fin de 2015, les créations d’emploi n’étant pas suffisantes pour compenser la hausse de la population active. Ainsi, selon les experts de l’Unedic, le taux de chômage devrait encore progresser de 0,3 point pour s’établir fin 2015 à 10,3%. Sur les listes de Pôle emploi, cela se traduirait par… 104.000 inscriptions supplémentaires en catégorie « A » en 2015, après 182.000 en 2014. En catégories « B et C », la hausse serait de 78.000 en 2015, après 97.000 en 2014.

There are no comments yet, add one below.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*